FITA 2002

Pour cette édition, ils sont venus des quatre régions du monde :affiche-fita-2002

d’Uruguay et de Cuba, de cette immense et complexe Amérique,

du Togo, du Sénégal et du Burkina Faso, de cette Afrique noire qui interroge l’Europe sur ses politiques sécuritaires et son inéquité économique.

de Palestine, du Maroc, où chacun vit, dans sa tragique et absurde réalité, des enfermements d’un siècle barbare.

de l’Etat d’Orissa en Inde, où les combats politiques rejoignent la lutte pour la survie de la terre et de ses habitants.

Par le théâtre qu’ils nous ont apporté, ils sont ceux qui ont donné au FITA son surnom de Théâtre en résistance.

Et puis, il y a ceux qui, en Europe même, en Belgique et en Italie, au sein du Mouvement de théâtre-action, et en France, parmi les compagnies de Théâtres en Mouvement, travaillent la matière théâtrale comme ils pétrissent aussi, le temps venu, celui de leurs révoltes.


UA-54620341-1